Home » Journal de la félicité by Nicolae Steinhardt
Journal de la félicité Nicolae Steinhardt

Journal de la félicité

Nicolae Steinhardt

Published
ISBN : 9789232032096
Paperback
567 pages
Enter the sum

 About the Book 

Dans des situations censées déshumaniser les hommes, il est des êtres qui, paradoxalement, se connectant à leur dimension divine, deviennent pleinement humains : Nicolae Steinhardt, lune des hautes figures intellectuelles et spirituelles roumaines,MoreDans des situations censées déshumaniser les hommes, il est des êtres qui, paradoxalement, se connectant à leur dimension divine, deviennent pleinement humains : Nicolae Steinhardt, lune des hautes figures intellectuelles et spirituelles roumaines, en témoigne. Il a connu dans lenfer carcéral la a félicité », cette joie dont parle le Christ que rien ni personne ne peut ravir :On sort quelque peu étourdi de la lecture du journal de cet esthète européen à la culture littéraire et philosophique colossale. Sentremêlent aux souvenirs de son passé, des considérations sur le régime politique roumain, des discussions entre codétenus, des réflexions sur tel passage de lEvangile, et la description lucide des humiliations infligées aux prisonniers, description sans complaisance mais surtout sans haine ni jugement.On en sort secoué aussi parce quil y fourmille une quantité impressionnante de citations et allusions aux poètes, dramaturges, hommes politiques et scientifiques roumains, anglais, allemand, français. Enfin et surtout Le journal de la félicité nous interpelle parce quen toile de fond se dessine le regard transfiguré et transfigurant de Nicolae.Cest le 29 juillet 1912 que Nicolae-Aurélien naît à Pantaléimon, près de Bucarest. Ses parents sont des juifs aisés, cultivés et ouverts desprit : notables du quartier, ils sont membres de la fabrique de léglise orthodoxe du village dont le son des cloches imprègne lâme du petit Nicolae. Il y fera souvent allusion dans sa traversée de lunivers carcéral.Ses souvenirs concernant sa mère sont nimbés de tendresse. Quant à son père, architecte et ingénieur, décoré pendant la première guerre mondiale, il incarne pour Nicolae un modèle de noblesse dâme.Nicolae étudie les Lettres et le Droit et consacre une thèse au droit constitutionnel. En 1934, il publie son premier roman sous un pseudonyme. A cette époque, il sintéresse aux religions, mais le judaïsme tel quil est pratiqué à Bucarest à lépoque ne le ...Barbara Verhelst